Soutien aux amérindiens du Haut Maroni

Publié le par Nunkui Biodiversité


Communiqué du Collectif de soutien aux amérindiens du Haut Maroni

Le 11 mars restera une date historique pour le peuple Wayana.

Grand Man Amaïpoti Touanke, Chef Coutumier Aïwe Alouike, Chef Coutumier Taluhwen Opoya, Sabine Touanke et Kuhmale Pleïke sont arrivés samedi du pays Wayana via Maripasoula. Un rassemblement devant la Préfecture dimanche après midi de plus d'une centaine de personnes, dont des Chefs Coutumiers Amérindiens de Guyane et des Amérindiens du littoral a été l'occasion pour les Wayanas de rappeler aux médias leurs revendications par rapport au Parc Amazonien de Guyane au moment où Mme Nelly Olin, Ministre de l'Ecologie et du Développement Durable, atterrissait en Guyane pour une visite ministérielle afin de mettre en place le Conseil d'administration de ce fameux Parc Amazonien de Guyane. A cette occasion, le Collectif de soutien aux Amérindiens de Guyane a  rappelé  sa détermination à aider les Wayanas à être entendus.

 Les Wayanas et le Collectif ont demandé à être reçus personnellement par la Ministre. En apprenant que celle-ci s'était rendue dès sa descente d'avion à la résidence du Préfet de Guyane, c'est dans un mouvement spontané que l'ensemble des participants s'est rendu route de Montabo à Cayenne, à l'entrée de la route de Bourda qui mène à la résidence du Préfet.

Les forces de l'ordre avaient bloqué l'accès de la route de Bourda: c'est ainsi que les manifestants ont effectué pour protester un blocage de la route de Montabo durant plusieurs minutes. L'occasion de montrer à l'Etat Français et à ses représentants que les Wayanas étaient déterminés, avec le soutien du Collectif, à faire aboutir leurs revendications. Voici quelques photos de cette journée historique. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des suites de cette action spectaculaire et déterminée.

Cordialement

Le Collectif

 

Pour en savoir plus :

article de Libération du 8 mars : "En guyane, l'or mieux protégé que les indiens "

article du Monde du 5 mars :  "L'orpaillage clandestin mine les débuts du parc de Guyane"

article de Survival International du 2 mars : "Le Parc national de Guyane : quelle protection pour les Amérindiens ?"

 

Publié dans Peuples Premiers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article